(VIDÉO) – DOCUMENTAIRE A VOIR : GEORGES REMI dit HERGÉ

Il s’agit d’une émission de Guy Lejeune, commentée par le journaliste Paul Danblon, et réalisée en 1983 pour la télévision publique belge, quelques semaines avant le décès d’Hergé. Paul Danblon, tintinologue averti, s’appuie sur des photos et des archives pour nous raconter les débuts d’Hergé et les premières apparitions de son héros Tintin dans la presse scoute…

La critique de Charles-Louis Detournay

« Bien entendu, cette émission accuse le poids des ans : elle est un peu désuète, comporte quelques approximations, et pas mal de raccourcis. Mais justement, l’intérêt de ce documentaire réside dans le fait qu’il soit resté « dans son jus » !

Il est basé sur beaucoup de photos d’époque, des extraits d’albums (notamment les cases des premiers tomes en noir et blanc), et surtout de très intéressants extraits d’interviews d’Hergé. Il explique la genèse de Tintin, les principes moraux de son personnage, ses retrouvailles avec Tchang, comment il s’est documenté pour diverses aventures, ainsi que la rencontre avec Andy Warhol.

On retrouve également Joost Swarte qui explique (en néerlandais sans sous-titre) la naissance de l’appellation « Ligne claire ». Bref, une émission d’une vingtaine de minutes, où l’on n’apprend pas beaucoup de choses, mais qui permet de bien comprendre comment Hergé était considéré dans les années 1980, surtout concernant des positions qui sont aujourd’hui encore parfois très critiquées. Enfin, parmi ces interviews qui représentent certainement la partie la plus intéressante du documentaire, on note qu’Hergé évoque son personnage en parlant de « mon fils Tintin ». On peut donc dorénavant identifier Hergé comme étant le papa de Tintin ! « 

Cliquez au milieu de l’image pour lancer la vidéo

Commentaire Paul Danblon (Journaliste), Hergé (Intervenant), Guy Lejeune (Réalisateur), Philippe Dasnoy (Producteur), Joël Marcipont, Guy Maton (Caméra), Harry Swets (Montage), Jacques Campens, Jean Janssens (Animation), Michel Bailly (Son), Olivier Opdebeeck (Décor sonore), Roger Defays (Mixage), Edith Van Hove (Scripte)

 

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 154
  •  
  •  
  •  
  •  
    154
    Partages
  • 154
    Partages

Un commentaire


  1. J’ADORE CE REPORTAGE que je ne connaissais pas, malgré que Tintin ait baigné tous mes rêves d’enfant, je vis avec délectation, les commentaires de cette voix si connue et issue de mon passé.

    Merci Monsieur Hergé de m’avoir montré tant de belles choses à vivre à la manière de ce journaliste qui m’a servi de modèle pour tant et tant de détails de ma vie : voyages dans un monde pas (encore) pollué, discipline, sens du devoir, éducation et serviabilité, écoute des autres et par dessus tout, respect de LA parole donnée. Bref, toutes ces choses que nos parents nous ont appris à rechercher pour les reproduire dans notre vie de tous les jours. Détails de tous les instants, qui font malheureusement TANT défaut à d’autres cultures, d’où ce fossé, qui telle la fosse aux lions nous sépare de notre confort des règles connues et établies, de celui de la guerre à tous nos préjugés et tous nos inconnus…!

    Merci des milliers de fois, Monsieur Hergé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *