TINTIN FAÇON HOOPER PAR LE PEINTRE XAVIER MARABOUT (VIDÉO)

Cette page compte parmi ses « amis » plus d’une centaine de dessinateurs de talent en BD et autres artistes de tous styles… Aujourd’hui présentation de notre ami Xavier Marabout. Ce peintre, influencé par la BD développe peu à peu un style où le trait et la parodie sont omniprésents. Locomotive du Strip-Art, il revendique aujourd’hui la synthèse des genres.

Le numéro 8 des Cahiers de la BD est sorti ! Au menu, un numéro rempli d’images, histoire de voyager dans sa tête autant qu’avec ses pieds. Avec François Avril, Loustal, Benjamin Flao, Charles Berberian, le retour des Bidochon, Jack Kirby et bien d’autres… La bande dessinée peut-elle faire voyager ? Telle est la question. Avec un portfolio de la collection Louis Vuitton Travel book, une BD inédite du mangaka Berliac 外人劇画, une interview fleuve de François Schuiten et Laurent Durieux, les repreneurs graphiques de Blake et Mortimer chez Dargaud, et un dossier de 38 pages consacré au grand maître de la BD argentine Alberto Breccia.

Et puis, cerise sur le cocotier, une parodie de l’artiste Xavier Marabout à propos de la vie sentimentale de Tintin. Quand bien même il partage la banquette d’un compartiment avec une pin-up, Tintin reste plongé dans son journal… Édifiant !

Cette fusion entre l’univers du dessinateur belge Hergé et celui de la peinture réaliste de l’américain Edouard Hopper est amusante et troublante à la fois.
– Amusante tout d’abord, car il s’agit de parodie. Dans ses toiles, Marabout utilise volontairement le positionnement voyeurisme du peintre américain pour imaginer la vie sentimentale de Tintin. Ce décalage prête instantanément à sourire.
– Troublante également, car derrière le sourire se cachent d’étonnantes correspondances entre les 2 univers. Des correspondances picturales tout d’abord, en effet, certaines tonalités et un certain sens du cadrage se retrouvent clairement dans les 2 œuvres. Mais ce qui est le plus troublant, c’est l’impression de solitude affective que l’on ressent aussi bien lorsqu’on lit un album de Tintin ou lorsqu’on observe une toile de Hopper.

C’est certain, en transposant le personnage d’Hergé dans un monde « hoppérien » fait d’ombre et de lumière, Marabout rend Tintin profondément humain.

Xavier Marabout est né en 1967 un vendredi 13 !

Jour de chance car cet enfant montre un vrai talent pour le dessin et la peinture.
Il réalise sa première exposition en 1984 à la galerie Goguet à Evreux.

Pourtant, dans un premier temps, c’est un tout autre chemin qui l’attend. En 1990, après des études scientifiques, il sera ingénieur commercial pour un laboratoire médicale sans pour autant cesser de peindre et d’organiser des expositions privées.
En 2006, changement de cap, Xavier Marabout s’inscrit à la Maison des Artistes. A partir de ce jour, il ne fera plus que peindre.

En empruntant à la bande dessinée et à la peinture des grands maitres il développe un style où le trait et la parodie est omniprésente. Locomotive du strip-art, il revendique aujourd’hui la synthèse des genres.

Son site :

http://www.art-marabout.com/

Sa page facebook :

https://www.facebook.com/XavMarab/?modal=admin_todo_tour

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image ci-dessous : 

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 299
  •  
  •  
  •  
  •  
    299
    Partages
  • 299
    Partages

4 commentaires


    1. Pour acheter (1200€), il suffit de le contacter sur son site internet ou sur Facebook😊

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.