COUVERTURE HOMMAGE : LA DEUX-PATTES DES DUPONDT

« Couverture-Hommage » de notre ami Stéphane Beaumort 

Dupond et Dupont ne travaillent plus pour la sûreté. Leurs tentatives maladroites de se fondre dans les cultures locales et leurs gaffes répétées ont conduit à leur reclassement comme simples enquêteurs de la police nationale. Pour marquer ce nouveau statut et les aider dans leurs missions, le ministère de l’intérieur leur fournit une « deux-pattes » flambant neuve, autrement dit une Citroën 2 CV. Hélas, avant qu’ils n’en aient la maîtrise, les deux enquêteurs en seront quittes pour pas mal de bévues en tous genres…

ÉLABORATION DE L’IMAGE

Je suis parti d’une des illustrations réalisées par le studio Hergé pour les autocollants du chocolat Côte d’Or, qui mettaient en scène les différents modèles emblématiques de l’histoire de la marque au chevron. J’ai conservé tous les éléments de l’image, mais y ai apporté quelques changements, le plus important étant Milou, que j’ai déplacé et repositionné en miroir à l’avant de la voiture. J’ai aussi déplacé la fenêtre du mur de droite davantage vers la droite. Pour obtenir une image de la taille d’une couverture, j’ai recréé la maison du fond à partir d’éléments pris dans les albums Le sceptre d’Ottokar et L’affaire Tournesol et considérablement déformés et retravaillés.

La fenêtre de la maison de droite provient d’une couverture de Quick et Flupke et a aussi été retravaillée. L’Agent 15 (dans une version assez ancienne mais plus appropriée ici) provient de la couverture de la première édition noir et blanc du 3éme album de Quick et Flupke, parue en 1934, tandis que Quick, lui, provient de la première édition couleurs de cet album (je lui ai retiré sa fronde).

Haddock provient d’une carte postale, elle-même tirée d’une case du Temple du Soleil, mais j’ai dû lui enlever tout le paquetage qu’il avait au dos et remplacer sa main avec une autre… et comme je l’ai mis en miroir, il a aussi fallu enlever la montre du bras droit et la remettre à gauche…

Je ne sais plus où j’ai pris Flupke…🙄

 

INFOS COMPLÉMENTAIRES DE TINTINOMANIA

LE CALENDRIER CITROËN ILLUSTRÉ PAR BOB DE MOOR
Cliquez sur l’image pour le feuilleter

Calendrier Citroën de 1985, réalisé par Bob de Moor, à partir des illustrations utilisées pour le chocolat Côte D’Or en 1984. Chaque mois de l’année était représenté par un ou plusieurs personnages des Aventures de Tintin dans une voiture Citroën (de 1929 à 1984 : Citroën HP, Camion Croisière Jaune, Traction avant, 2 CV, DS, Citroën Maserati, BX, GS, etc.…). Tintin n’a jamais eu de vraie préférence en matière d’automobile. Souvent, Hergé mélangeait plusieurs modèles pour transporter Tintin et les autres personnages. 
Toutes les marques ou presque ont pu déceler des détails de leur design dans les modèles dessinés. Parmi les Citroën, on peut voir une 2 CV conduite par les Dupond et Dupont dans L’Affaire Tournesol, un album qui montre aussi une C 6 G, une 8 CV Rosalie et une Traction. On voit l’Ami 6 du docteur dans Les Bijoux de la Castafiore, une 5 CV, encore pour les Dupondt dans Tintin au Pays de l’Or Noir, d’autres Traction dans Les Sept Boules de Cristal et Objectif Lune et une DS 19 dans Cock en Stock.

HERGÉ ET LA (BONNE ?) COULEUR DE LA 2 CV CITROËN…

En 1955, dans le journal Tintin du 9 mars, les Dupontd font une entrée remarquée dans l’Affaire Tournesol au volant de leur 2 Chevaux Citroën. Belle image, très dynamique et très drôle. Et ce pour la plus grande joie des « Tintinophiles Citroënistes ». Et il y en a beaucoup…

 

Mais savez-vous que nombre d’entre eux ont été très surpris… La raison de leur étonnement est qu’en 1955, la 2 CV n’était commercialisée qu’en une seule couleur : le gris !

Alors pourquoi Hergé l’a-t-il représentée en vert dans l’album couleurs ? Vaste question qui reste sans réponse ? Pas vraiment puisqu’un lecteur de ce Blog (André Degioannini) pense qu’il s’agit d’une 2 CV fabriquée en Belgique, à l’usine Citroën de Forest, ce qui pourrait expliquer la couleur verte (et les clignotants sur les ailes avant alors que sur la version française, ils sont près des portes arrières). Sachez cependant qu’il a fallu attendre 1960 pour que le vert figure enfin dans les couleurs de la gamme de la 2 CV en France 

Clignotants sur les ailes arrière

Pour terminer, dans Les Bijoux, la  CV des Dupontd est à nouveau une version Belge, très reconnaissable avec ses clignotants sur les ailes arrières :

Partagez si ça vous a intéressé
  • 61
  •  
  •  
  •  
  •  
    61
    Partages
  • 61
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *