HOMMAGE : SUPERBE CARTE DE VŒUX DE YVES RODIER

Cette carte faisait partie d’une série de 5 réalisées dans les années 1990 par Yves Rodier. Peut-être est-ce l’illustration de Bob de Moor ci-dessous dans laquelle il « croque » Hergé prenant la pose. qui l’a peut-être vaguement inspiré… (mais je pense qu’il nous le confirmera ou infirmera).

Signalons que Yves a toujours entretenu d’excellentes relations avec Bob de Moor et que ce dernier était très admiratif du travail réalisé par Yves sur l’Alph’Art.

Dédicace de Bob de Moor – Le dessin est de Yves Rodier

Mais laissons la parole à Yves, concernant ce sujet :

« …Bob et moi nous sommes rencontrés au  »Festival BD » à Brossard, près de Montréal, en septembre 1991. Nous avions déjà correspondu quelques fois auparavant, concernant ma version de « Alph-Art » que je dessinais à l’époque. Plus précisément je lui avais demandé quelques précisions techniques, le type de stylo qu’il utilisait, etc.

Au moment où il est venu au festival, j’avais déjà terminé l’album depuis quelques mois. Il l’a lu et s’est livré à une analyse détaillée. En ce qui concerne le scénario, il a trouvé que c’était très sommaire, mais il a reconnu aussi que c’était principalement dû au scénario de Hergé.

J’ai plutôt bien réussi malgré cela, alors il me l’a dit, mais il était convaincu que le scénario devait être retravaillé. Maintenant, tant d’années plus tard et avec beaucoup plus d’expérience, je vois clairement ce qu’il voulait dire et je suis entièrement d’accord avec lui.

En ce qui concerne le dessin, il a été plutôt impressionné par ma maîtrise du style de Hergé, mais il l’a cependant trouvé encore un peu maladroit. Il était également impitoyable sur comment j’avais « emprunté » des dessins existants. Je me souviens clairement de lui en me montrant une page et en disant :

« Certains de tes dessins sont assez bons, et ils pourraient être montrés au public qui penserait qu’ils proviennent d’un album de Tintin inédit, mais à côté de ce dessin, tu peux voir un motif qui est clairement inspirés par une bande de « The Red Sea Sharks ». Cela, pour moi, ruine l’impression qu’il s’agit d’une nouvelle aventure de Tintin. Quand nous dessinions un nouvel album nous ne regardions jamais ce que nous avions fait auparavant. Tout était complètement nouveau. Il n’y avait aucun sentiment de « déjà vu », ce que j’ai quand je regarde ton album. « 

À partir de ce moment, j’ai toujours travaillé dur pour créer moi-même tous mes dessins sans copier ni tracer quoi que ce soit pour essayer de ne jamais recréer ce sentiment de « déjà vu ».

Maintenant, je voulais vraiment présenter mon travail à Casterman et à la Fondation Hergé. Bob m’a prévenu qu’ils ne le publieraient jamais. Mais il m’a toujours offert le soutien nécessaire. Il m’a dit: « Dans un monde parfait, ce serait bien s’ils acceptaient que nous refaisons complètement le design ensemble! Nous pourrions demander à Greg de réviser le scénario et d’arranger les choses. »

J’étais ravi! Mais il m’a regardé et a dit, avec une étincelle dans les yeux: « Ne vous laissez pas emporter, c’est de l’utopie pure, hein. Cela n’arrivera jamais! Cependant, si jamais je fais un nouvel album Barelli, nous pourrions travailler ensemble. Qu’en pensez-vous? « C’était un » oui « évident pour moi!

Nous avons correspondu une ou deux fois avant sa mort, ce qui m’a vraiment rempli de tristesse … »

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 114
  •  
  •  
  •  
  •  
    114
    Partages
  • 114
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *