EN SAVOIR PLUS SUR LE PANTALON DE GOLF DE TINTIN

Le pantalon de Tintin s’apparente à un « plus-fours ».

C’est un pantalon qui tombe 4 pouces sous les genoux. Cette mode qui durera près de 30 ans, et plus chez les enfants, nous vient d’Angleterre et s’est surtout hyper-développée aux États-Unis.

Un pantalon conçu pour répondre à plusieurs contraintes.

Apparus dans les forêts humides du Royaume-Uni, aux jambes des riches chasseurs dans les années 1860, c’est certainement l’un des premiers vêtements que l’on peut considérer comme sportswear, puisqu’il a été développé pour répondre à une contrainte technique liée à un sport.
En l’occurrence, ne pas salir son pantalon quand on court après un sanglier dans les ronces et la boue ou tout simplement pour ne pas mouiller le bas du pantalon lors des parties de golf sur des gazons anglais, forcément humides.
En effet, ces messieurs avaient pris l’habitude de le rentrer dans leurs chaussettes jusqu’à ce qu’un petit malin ait l’idée de raccourcir le pantalon à hauteur du genou.

Une mode qui faisait fureur

Utilisé dans de nombreuses circonstances.

La tenue plus-fours, sweater col V, chemise, cravate et casquette fait fureur sur les cours de golf, notamment grâce au grand Bobby Jones.
On habille aussi les enfants avec en gardant leur fonction principale : ne pas salir un pantalon dès qu’on court dans la boue.
Les pilotes de moto ou d’avion et les cyclistes s’y sentent très à l’aise également, parfois équipés en haut d’un blouson en cuir. Mais dans la plupart des montagnes européennes et en Allemagne, les knickerbockers ont aussi toute leur place : trop pauvres pour s’acheter plusieurs pantalons, les paysans de Bavière les ont adoptés également.
En montagne, c’est l’allié parfait : il ne gêne pas les pas en randonnée, il ne se mouille pas lorsque on s’enfonce dans la neige et les alpinistes sont légers et libres de tout mouvement en plus-fours.

Autre explication pour les golfeurs : pour empêcher de tricher car le pantalon retenu au mollet par un élastique, avait pour résultat qu’il était impossible de faire glisser une balle à l’intérieur de son pantalon jusqu’au sol pour faire croire que l’on avait retrouvé une balle perdue.

Le pantalon de golf de Tintin serait-il alors une marque visible de sa totale intégrité ?

Partagez si ça vous a intéressé
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *