POUR TOUS LES PASSIONNÉS : LE FEUILLETON INTÉGRAL

Une occasion unique de redécouvrir page à page et dans la version originelle l’œuvre d’Hergé. Ce huitième volume du Feuilleton intégral reprend la version Petit Vingtième du Sceptre d’Ottokar, ainsi que de nouveaux Exploits de Quick et Flupke et de très nombreuses couvertures et documents rarissimes. On y trouve aussi le début de Jo et Zette au pays du Maharadjah, tel qu’il parut dans Cœurs Vaillants, les magnifiques planches publicitaires pour les bonbons Drops et les quelques gags de l’inénarrable Monsieur Bellum.

Malgré une actualité de plus en plus sombre, Hergé continue à travailler à un rythme incroyablement soutenu. Mais la guerre, qui débute le 1er septembre 1939, perturbe aussitôt la réalisation de la nouvelle aventure de Tintin, Au pays de l’or noir. Le 10 mai 1940, l’entrée en Belgique des troupes allemandes met fin à l’existence du Petit Vingtième.

Édition : Jérôme Allard, Philippe Fontaine – Maquettiste : Louise Cliche – Postface : Jean-Marie Embs, Philippe Mellot, Benoît Peeters – Directeurs de collection : Benoît Mouchart, Didier Platteau

Format 30 x 25 cm – 466 pages – Prix : 80,00 €

Ouvrage coédité par Moulinsart et Casterman.

UNE COLLECTION POUR LES TINTINOPHILES PASSIONNÉS

Le Feuilleton intégral est l’occasion unique de redécouvrir aujourd’hui, page à page et dans la version originelle parue en feuilleton dans la presse, l’œuvre de Hergé. Authentique retour aux sources, cette collection propose au lecteur de redécouvrir de manière tout à fait inédite l’intégralité des premières versions des histoires crées par Hergé telles qu’elles furent publiées dans Le Petit Vingtième, Cœurs Vaillants, Le Soir et le journal Tintin entre avril 1925 et avril 1976, ainsi que tout le matériel graphique qui les accompagnaient (couvertures, illustrations, bandeaux titres…).

Au départ, Tintin c’était un feuilleton. Les albums ne sont venus que plus tard et n’avaient pas du tout été prévus, racontait Hergé. C’est de cette version originale des Aventures de Tintin, mais aussi de Quick et Flupke et de Jo et Zette, que propose cette passionnante collection.

Ce captivant retour aux sources permet de redécouvrir l’œuvre de Hergé dans la fraîcheur du moment de la création. Lors de la publication en album, son souci de perfection conduisait en effet Hergé à apporter d’importantes modifications à ses histoires : il redessinait certains passages, supprimait des images, parfois des planches entières et, à compter de la création du journal Tintin, en changeait systématiquement les couleurs.

Reprenant les bandes dessinées parues dans la presse entre avril 1925 et avril 1976, les 12 volumes de la collection Le Feuilleton intégral s’adressent à tous les passionnées de l’œuvre de Hergé.

En fin d’ouvrage, trois postfaces illustrées de nombreux documents inédits viennent enrichir le regard. Leurs auteurs sont respectivement : 

JEAN-MARIE EMBS

Jean-Marie Embs se penche sur les sources et le contexte historique de chaque aventure. Décédé en avril dernier, Juriste et historien, il a ouvert en 1989 la Librairie Monte Cristo, rue de l’Odéon à Paris. En collaboration avec Philippe Mellot, il a écrit 100 ans de livres d’enfant (Éditions de Lodi), Le Guide Jules Verne (Éditions de l’Amateur). Dans les 44 volumes des Archives Tintin publiées par Moulinsart, il a mis principalement tous les récits d’Hergé dans leurs perspectives historiques.

PHILIPPE MELLOT

Philippe Mellot présente les activités et publications d’Hergé au jour le jour. Ancien rédacteur en chef de Charlie-Mensuel et de Pilote, il est coauteur du BDM, catalogue encyclopédique et argus biennal de la BD. Il a également signé de nombreux ouvrages sur la bande dessinée et a coécrit avec Jean-Marie Embs les quelque 2200 pages encyclopédiques des 44 volumes des Archives Tintin (Moulinsart, 2010-2014).

BENOÎT PEETERS

Benoît Peeters évoque la vie et le travail d’Hergé. Romancier, essayiste et coauteur des Cités Obscures, il a écrit une biographie Hergé, fils de Tintin (Flammarion). Auteur aussi du Monde d’Hergé (Casterman) et de Lire Tintin, Les Bijoux ravis (Les Impressions nouvelles), il est reconnu comme l’un des meilleurs analystes de l’œuvre d’Hergé qu’il avait rencontré à plusieurs reprises.

Pour rappel, ce Feuilleton intégral propose en douze tomes les versions originales des œuvres de Hergé. Les tomes ne sont pas publiés dans l’ordre chronologique. Une « Pléiade Tintin ». C’est ainsi que Casterman et Moulinsart voient Le Feuilleton Hergé, somme incontournable pour les tintinophiles, qui regroupe l’intégralité des récits d’Hergé, en fac-similés tels que parus dans la presse à l’époque. Réunis en imposants volumes – édités de façon non linéaire –, on retrouve les premiers jets du créateur, qui transformait ensuite notablement ses planches pour la publication en albums. 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 54
  •  
  •  
  •  
  •  
    54
    Partages
  • 54
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *