PETIT VINGTIÈME 1939 avec SUPERBE COUVERTURE TINTIN

FASCICULE PETIT VINGTIÈME (Sceptre d’Ottokar)

Il s’agit du fascicule du jeudi 16 février 1939. Il porte le numéro 7.

Il est mentionné page 366 dans l’admirable ouvrage de Philippe Goddin : “Chronologie d’une Œuvre” – tome 3.

La couverture a été dessinée spécialement par Hergé (et à ce titre constitue une illustration inédite, non reprise en album). Elle est en rapport avec “Tintin en Syldavie” qui paraîtra en album sous le titre “le Sceptre d’Ottokar”. On y voit Tintin suivre le majordome du Palais de Klow dans les couloirs du château. Sous l’illustration La légende indique :

TINTIN SERA-T-IL RECU PAR SM MUSKAR XII ?

« Formulée de la sorte, cette légende répond bien à l’objectif que s’est fixé le dessinateur durant toute cette période d’entre-deux-guerres, dans le cadre des prépublications de sa série vedette : relancer chaque semaine l’intérêt et la curiosité de ses lecteurs. Dans le récit en cours, le moment est important, voire crucial : Tintin doit absolument obtenir une audience du roi de Syldavie, car un complot est ourdi contre lui par des membres éminents de son entourage, des traîtres à la solde du pays voisin, la Bordurie !

Le héros marche d’un pas assuré dans les couloirs du palais de Klow, même si l’on peut lire dans ses yeux une légère crainte. Quant à Milou, il affiche un regard plein de défiance… Nous n’avons aucun doute sur le fond de sa pensée. Les deux héros sont accompagnés par un majordome dont la physionomie et l’expression du visage nous en évoquent un autre

En quelques traits, Hergé a saisi l’essentiel : avec sa démarche empruntée et sa livrée, c’est le prototype même de l’employé de maison discret, efficace, imperturbable et sans état d’âme particulier.

À cette pittoresque galerie de personnages, s’ajoute en arrière-plan, un garde du palais, sabre au clair, moustaches façon Guillaume II, dans un uniforme taillé sur mesure. L’individu ne perd rien de la scène et guette, l’œil en coin, la progression de Tintin.

La scène est judicieusement construite, avec un dynamisme tout particulier, jouant sur le contraste produit entre le quadrillage des dalles, doublé par celui des fenêtres, et la présence des différents protagonistes, tout en courbes et rondeurs. Nous sommes en présence d’une image en mouvement, un mouvement souligné par l’emploi de lignes de fuite dans lesquelles viennent s’inscrire la tête et les pieds de Tintin et du majordome. Le même principe est appliqué à Milou. »

Texte de Dominique Maricq

À l’intérieur, le fascicule contient une double page des “Nouvelles Aventures de Tintin en Syldavie”.

Il s’agit de la séquence dans laquelle Tintin, qui veut prévenir le Roi et son entourage du complot qui se trame va être reçu par son aide de camp…

PRÉCISIONS TINTINESQUES :

Curieusement, dans la case où l’on voit Tintin suivre le majordome, on remarque que Hergé a « oublié » de lui dessiner son oreille droite :

L’illustration originale (de format 20,50 x 21 cm) en couleurs réalisée par Hergé pour cette couverture été vendue pour un plus d’un demi-million d’euros lors d’enchères à Paris en novembre 2017. L’œuvre, qui était estimée entre 600.000 et 800.000 euros, a été adjugée à 505.000 euros frais inclus, a précisé la maison Artcurial. Rien de surprenant car les couvertures du Petit Vingtième font partie des œuvres les plus recherchées :

La version couleurs du Sceptre d’Ottokar date de 1947. Hergé la réalisa en compagnie de E.P. Jacobs, le créateur de Blake et Mortimer.  Déjà dans “Le Lotus Bleu”, le travail de Jacobs avait été admirable, mais dans “Le Sceptre d’Ottokar”, il s’est surpassé. Il ne s’est pas contenté de mettre en couleurs, il a rajouté bon nombre de décors suivant en cela son sens aigu du réalisme minutieux. La page couleur de l’album montre bien l’enrichissement du décor.

Ce fascicule contient aussi une double page de Jo, Zette et Jocko consacrée au “Stratonef H22”.

ÉTAT DU FASCICULE 

Fascicule en bon état général. Très légèrement massicoté. Le pli de la couverture et de la dernière page a été très proprement restauré dans les règles de l’art. 

En plus et… GRATUIT ! : Pour vous remercier de votre confiance vous recevrez  un petit cadeau : une pochette spéciale pour la protection et la manipulation de votre fascicule. Votre fascicule vous sera livré sous une pochette de conservation spécifique, particulièrement résistante (épaisseur 40 microns) en polypropylène translucide. Cette-ci est ultra-transparente et son aspect “haute brillance” permet de mettre en valeur votre fascicule tout en le protégeant de la poussière et en lui assurant une conservation optimale. Vous pourrez désormais le manipuler sans risque. De plus cette pochette est équipée d’un système de fermeture adhésive à usages répétitifs avec bande protectrice. Enfin, pour éviter l’humidité et les phénomènes de condensation, un orifice est prévu pour la circulation de l’air.

TARIF (50€ + 12€ pour envoi avec remise en mains propres) 

Modes de règlements acceptés : PAS DE PAYPAL. Chèques bancaires d’une banque française ou virements bancaires. A partir du moment où nous avons reçu votre règlement nous considérons que l’article est désormais votre propriété,nous sommes donc très attentifs à l’expédition. Envoi rapide sous emballage professionnel assurant une parfaite protection de votre livre. Les frais d’envoi comprennent l’emballage et l’affranchissement pour une remise recommandée en mais propres. Ils sont de 12 euros pour l’Europe.

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

La description qui est faite de cet article est sincère et fidèle. Il n’y a aucun risque de déception pour vous d’autant plus que vous bénéficiez de la garantie “Satisfait ou Remboursé”. Il vous suffit de renvoyer l’article dans son emballage d’origine (dans les 8 jours et à vos frais) pour être remboursé.

Pour acheter ce fascicule, merci de compléter le formulaire ci-dessous : 

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *