HERGÉ : HISTOIRE DE LA GUERRE SCOLAIRE (1932)

Quelques semaines après son mariage (le 20 juillet 1932), Hergé illustre un ouvrage de Léon Degrelle dont le titre est : « Histoire de la Guerre Scolaire ». Il réalise des vignettes, à la façon de la gravure sur bois. Et aussi la couverture du livre : laquelle, très dépouillée représente un crucifix barré de 2 traits rouges sur le titre.

 

Il faut rappeler qu’en Belgique, la guerre scolaire divisait depuis le XIXème siècle les libéraux et les conservateurs. L’idée d’une école « sans Dieu » effrayait les milieux catholiques. Pour la plupart des catholiques à cette époque, l’Église se doit d’instruire les baptisés qui forment la grande majorité de la population. Le pouvoir civil doit donc subventionner l’Église puisqu’elle assure une fonction du service public. Les libéraux quant à eux soutiennent qu’un enseignement public neutre devrait contrer les établissements d’enseignement libre.

.

Voilà ce que disait Léon Degrelle à propos de son livre :

« Je venais, en 1931, d’écrire, en une nuit comme d’habitude, une brochure de quarante pages, intitulée Histoire de la Guerre Scolaire. Brochure qui correspondait aux haines anticléricales absurdes qui, à cette époque, hantaient les cervelles dans les milieux marxistes et maçonniques. Hergé dessina la couverture de mon pamphlet, avec un art aussi pur que précis et la signa d’un Hergé en grandes lettres capitales, Elle était un chef d’œuvre de simplicité artistique. Hergé y avait ajouté des dessins qui jalonnaient ma description des événements« .

LÉON DEGRELLE : LA “MAUVAISE RELATION” DE HERGÉ

Hergé a rencontré Léon Degrelle au journal “Le XXéme Siècle” C’est en tant que reporter de ce journal qu’il se rendra au Mexique pour rendre compte de la révolte des “Cristeros” et les 12 000 catholiques assassinés. Il en profitera aussi pour envoyer des bandes dessinées américaines à Hergé.

En 1932, Hergé à 25 ans et Degrelle 26.  Ils se fréquentent et se tutoient. Degrelle possède une automobile et passe régulièrement prendre Georges et Germaine (avec laquelle Hergé vient de se marier) lorsqu’ils sont tous les trois invités à dîner chez l’abbé Wallez (le directeur du “XXéme Siècle” et du “Petit Vingtième”).

Cela n’empêche pas qu’à la fin de 1932, ils se fâchent à propos d’une illustration de Hergé que Degrelle utilise à des fins politiques pour une affiche de propagande  sans l’autorisation de Hergé. L’affaire ira jusque devant le Syndicat de la Propriété Artistique et ne sera résolue qu’après un an d’âpres discussions.

 

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 32
  •  
  •  
  •  
  •  
    32
    Partages
  • 32
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *