HERGÉ JUSTE AVANT TINTIN (Décembre 1928)

Deux semaines avant que commence Tintin, reporter, au Pays des Soviets, Hergé publie deux pages de véritables bandes dessinées aux pages 6 et 7 du numéro du 30 décembre 1928 du Sifflet. Un hebdomadaire bruxellois satirique plutôt orienté à droite.

L’une d’elles, intitulée Réveillon, montre comment, lors de la soirée du réveillon, un restaurateur peu scrupuleux tente d’augmenter les ventes d’huîtres dans son restaurant en insérant une fausse perle. 

Et voici l’autre page, plus scatologique :

Ces pages constituent les deux premières bandes dessinées de Hergé dans le style moderne avec les dialogues insérés dans des bulles, plutôt que du texte en pavé sous l’image.

Elles ont été redécouvertes par Huib van Opstal, un écrivain hollandais qui les a présentées dans sa biographie de Hergé en 1994. Les deux personnages de la deuxième planche ressemblent furieusement à ce que seront Tintin et Milou quelques mois plus tard dans Tintin au pays des Soviets… Étonnant ? Non ? Ne s’agit-il pas ici des débuts de Tintin et Milou auxquels ces personnages ressemblent étrangement ? En ce qui concerne l’exclamation « Borms ! » à la fin de la planche, il pourrait s’agir d’une allusion assez « désagréable » à Auguste Borms, un nationaliste flamand ayant collaboré pendant la première guerre mondiale… Ici traité comme de la merde…. !

 

Merci à nos amis Richard Marquis et Jacky Clémenceau pour leur aimable participation à cette publication

Partagez si ça vous a intéressé
  • 172
  •  
  •  
  •  
  •  
    172
    Partages
  • 172
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *