TINTIN AU CONGO : LE SENS DES AFFAIRES (VIDÉO)

Depuis sa première publication en noir et blanc en 1931 et en couleurs en 1946, l’album Tintin au Congo n’a eu de cesse d’être critiqué pour le « racisme » que l’on trouverait dans ses pages.

En 2007, le Congolais Bienvenu Mbutu Mondondo, vivant en Belgique, porte plainte contre la société Moulinsart, chargée de l’exploitation commerciale de l’œuvre d’Hergé. Il souhaite l’interdiction de l’ouvrage. En 2011, la justice belge tranche et maintient l’autorisation de diffuser Tintin. Une cour d’Appel confirme ce verdict en 2012.

Cependant, l’album continue d’être la cible de certaines organisations comme en France avec le Cran, Conseil représentatif des associations noires. Au Royaume-Uni, la bande dessinée possède d’ailleurs un avertissement sur la 4ème de couverture destinée à « contextualiser » l’ouvrage. En Suède, Tintin a d’ailleurs été retiré de certaines bibliothèques municipales en 2012.

Pendant qu’en Europe les imbéciles battent leur coulpe en se couvrant la tête de cendres au nom du Politiquement Correct, les Congolais, bien plus intelligents, savent tirer (un maximum de) profit et se livrent à une contrefaçon débridée, voir la vidéo ci-dessous :

Partagez si ça vous a intéressé
  • 47
  •  
  •  
  •  
  •  
    47
    Partages
  • 47
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *