ÉDOUARD VIII : L’ÉTONNANTE SOURCE DOCUMENTAIRE DE HERGÉ

En 1938, paraissait un livre au titre édifiant : « Les petites vertus de l’éducation », l’auteur était le chanoine Henri Pradier.

On y découvrait une anecdote concernant la façon élégante et spirituelle de donner une leçon à quelqu’un. Elle concerne l’adolescence d’Édouard VIII avant qu’il ne devienne Roi d’Angleterre. Il avait intégré le Britannia Royal Naval College à Dartmouth avant son entrée prévue dans la Royal Navy. A l’occasion des manœuvres de la flotte anglaise, alors qu’il était cadet sur un vaisseau-école, il dut, sur l’ordre du commandant, désigner la position du navire. Le prince de Galles fit un calcul scrupuleux et l’apporta à l’officier.

Celui-ci, après avoir examiné le travail de son illustre élève, lui dit d’un ton grave : « Je prie votre Altesse de vouloir bien ôter sa casquette. » Lorsque le jeune prince demanda la raison de cet ordre quelque peu imprévu, le commandant répondit : « Parce que, d’après les calculs de votre Altesse, notre navire vient d’entrer dans la cathédrale de Westminster ».

Mario Brousseau, ADH 235, a trouvé que cette anecdote présentait d’intéressantes similitudes avec le gag des pages 22 et 23 de l’album : LE TRÉSOR DE RACKHAM LE ROUGE, lorsque les Dupondt mettent en doute les calculs du capitaine.

Une coïncidence dans ce cas-ci semble improbable. Hergé a ou bien lu cet ouvrage du Chanoine Pradier ou alors, l’histoire a dû courir à l’époque en Europe par le biais des journaux, de magazines ou de la radio. Donc, ayant pris connaissance de cette anecdote d’une façon ou d’une autre, Hergé l’aura adaptée pour cette aventure de Tintin.

PS. : Pour ceux qui aiment les précisions, signalons que Edouard VIII devint roi en 1936, il abdiqua la même année pour épouser Mrs. Simpson : il reçut alors le titre de duc de Windsor. Pour en savoir plus cliquez sur l’image ci-dessous : 

Cliquez sur l’image
Publication réalisée à partir d’un article publié dans la revue des Amis de Hergé, n°13, de juin 1991
Partagez si ça vous a intéressé
  • 159
  •  
  •  
  •  
  •  
    159
    Partages
  • 159
    Partages

2 commentaires


  1. L’anecdote a été publiée dans le Petit Vingtième du 30 janvier 1936 (repris en page 34 du « feuilleton intégral 1935-37). Je n’ai aucun doute qu’elle ait été lue par Hergé.

    Répondre

    1. Merci François pour cette très utile précision qui ,prouve bien que cette amusante anecdote a été reprise par Hergé

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.