PHILIPPE DE BALEINE EST MORT A 96 ANS

Philippe de Baleine, journaliste et écrivain, est mort jeudi 7 juin à l’âge de 96 ans. Ancien rédacteur en chef de Paris Match et de Science et Vie. Il apparaît dans 3 aventures de Tintin sous le nom de Jean-Loup de la Batellerie, journaliste à Paris-Flash.

En effet, Philippe de Baleine avait inspiré à Hergé le personnage de Jean-Loup de la Batellerie, apparu pour la première fois dans les Bijoux de la Castafiore, réintroduit dans la dernière version couleurs de l’île Noire en 1965, et présent aussi dans Les Picaros en 1975

Selon de nombreux hergéologues, le créateur de Tintin aurait voulu se moquer du journaliste après avoir lu un article de Paris Match qui lui avait déplu.

L’interview avait eu lieu à Céroux-Mousty, début septembre 1958, dans la propriété de Hergé.

Le 20 septembre paraissait l’article dans Paris Match (Paris Flash) sous le titre flatteur : « Le Belge qui fait peur à Walt Disney », on le constate, ça ne donnait pas dans la nuance : insister lourdement sur un duel potentiel Hergé-Disney en affirmant que « les ambassadeurs de Mickey en Europe tremblent » était, en effet, pour le moins exagéré et passablement ridicule ! Les titres et sous titres qui plus est étaient particulièrement ronflants sans parler des erreurs et contre-vérités contenus dans l’article. Hergé fut tellement abasourdi qu’il garda un souvenir pour le moins amer de cette profession. C’est pourquoi il voulut la ridiculiser.

Quant à l’acolyte de Jean-Loup de la Batellerie, son photographe Walter Rizotto, Hergé s’est inspiré du photographe Willy Rizzo. Spécialiste des « people » il photographie la plupart des grandes vedettes des années 1945 à 1970 : Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Maria Callas, Sarah Vaughan, Gregory Peck…

Selon ses dires, lors de sa rencontre avec Hergé en 1958, il aurait partiellement inspiré à Hergé la trame de l’album Les Bijoux de la Castafiore, lui ayant raconté l’histoire d’un vol de bijoux dont la chanteuse Maria Callas venait d’être victime.

Willy Rizzo en 1962 avec Marilyn

Signalons qu’il fut l’époux de l’actrice italienne Elsa Martinelli et qu’à partir de 1960, il se lança dans le design : https://www.pamono.fr/designers/willy-rizzo

 

Avec Elsa Martinelli

 

 

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 148
  •  
  •  
  •  
  •  
    148
    Partages
  • 148
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *