HOMMAGE : C’ÉTAIT EN 2002 OFFERT EN CADEAU DE FIN D’ANNÉE

Ne cherchez pas davantage, vous ne trouverez cette case dans aucune aventure ni dans aucun album de Tintin. Et pour cause son auteur n’est ni Hergé, ni Bob de Moor, mais notre ami Yves Rodier. 

Yves a réalisé cette courte BD de 7 pages en 2002, il y a 17 ans !(Depuis le trait de Yves s’est bien amélioré). Le récit s’intitulait « Le Lac de la sorcière ». Yves offrit ces pages en cadeau de fin d’année pour 2002 à ses amis tintinophiles. 

Mais attention il s’agit bien d’un hommage et non pas d’une tentative horriblement mercantile. Yves Rodier n’est pas Hergé, c’est un auteur de BD, fidèle à la ligne claire qu’il utilise dans ses propres récits d’autres personnages.

Les dessins qu’Yves Rodier accepte de montrer sont destinés uniquement à une lecture sur écran. Les images ont été fortement comprimées et pixelisées afin de dissuader toute impression sur papier comme l’exige l’auteur.(nul doute que des petits margoulins s’empresseraient d’en faire un pirate pour se faire « de la thune » comme ils disent et par ce biais causer de nouveaux ennuis à Yves). Rappelons qu’il s’agit uniquement d’un bref hommage de quelques pages et que le récit imaginé par Yves ne peut et ne doit en aucun cas être confondu avec l’œuvre de Hergé ni intégré dans sa continuité.

Cliquez au milieu de l’image pour découvrir la BD

 

Un Chum international !

Yves Rodier, pour lequel j’ai une grande admiration et un profond respect, vit au Canada. Il a commencé à dessiner vers l’âge de 2 ans et demi en reproduisant les dessins des albums de Tintin et d’Astérix que son grand frère possédait. En 1987, après avoir découvert le recueil de croquis de Hergé pour la dernière aventure inachevée de Tintin (Tintin et l’Alph-Art), il décida de terminer cet album comme un vrai Tintin. Ce qui fut fait après cinq ans de travail acharné !

La Fondation Hergé a refusé à Rodier le droit de publier son travail mais il a pu ainsi, grâce à cet album, connaître et tisser des liens d’amitié avec Bob De Moor, François Walthéry, Jacques Martin, Greg et plusieurs autres. Son habileté à reproduire le style de Hergé et à faire vivre ses personnages avec beaucoup de respect pour l’œuvre originale a rendu Yves Rodier bien connu en Europe. Yves Rodier a continué longtemps à subir les foudres de la Fondation Hergé qui continue inlassablement de répéter que les personnages créés par Hergé ne pouvaient lui survivre, même sous forme d’hommage. Yves Rodier a gagné en 1996 le prix « Espoir Québécois » du Festival de Québec, pour entre autre les nombreux « Hommage à Hergé » qu’il a signés au fil des années (cartes de vœux, sérigraphies et illustrations diverses de Tintin).

Aujourd’hui Yves est devenu un auteur BD de grand talent bien éloigné de l’univers des pastiches de Tintin. Mais ses nombreuses années consacrées à rendre hommage à Hergé ont laissé aux tintinophiles une collection inoubliable. Mais attention Il n’est pas question ici de parodie. Il n’y a ni satire, ni caricature dans sa démarche et ses graphismes. L’objectif étant bien de se glisser dans la peau et l’esprit de Hergé dessinant Tintin.

Une autre très belle illustration de Yves Rodier

Partagez si ça vous a intéressé
  • 142
  •  
  •  
  •  
  •  
    142
    Partages
  • 142
    Partages

2 commentaires


  1. Génial ! Merci Jean-Luc pour cette découverte ! Je ne connaissais pas cette BD !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *