LE LOTUS BLEU : L’AVIEZ VOUS REMARQUÉ ?

Le souci du détail chez Hergé est bien connu. Il a toujours été très attentif sur ce point. En voici un exemple avec l’automitrailleuse japonaise du Lotus Bleu.

 Dans la première version noir et blanc (1936), le drapeau qui apparaît sur le blindé est celui de l’Armée impériale japonaise (et plus particulièrement celui de la Marine) qui était utilisé jusqu’en 1945.

On constate que dans la version couleurs de 1946, (parue donc après que le drapeau ait été modifié par les Japonais) la correction a été faite : c’est maintenant celui du Japon et non plus celui de l’Armée impériale.

 

Partagez si ça vous a intéressé
  • 73
  •  
  •  
  •  
  •  
    73
    Partages
  • 73
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *