LOTUS BLEU : UN HOMME POLITIQUE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

C’est dans le premier numéro du Petit Vingtième de l’année 1935, concernant Le Lotus Bleu, que Hergé relate la séquence de l’attentat de la ligne de Chemin de Fer. 

Dans la dernière case de la double page, lorsque le représentant Japonais justifie l’intervention de son pays à la tribune de la Société des Nations :

Hergé s’est amusé parmi l’auditoire à glisser un homme politique belge contemporain de son époque :

Il s’agit de Paul Hymans. (23 mars 1865 – 8 mars 1941), C’était un homme politique belge associé au parti libéral. Ministre d’État dès 1914, plusieurs fois Ministre des Affaires étrangères, mais aussi Ministre de la Justice et des Affaires économiques.

Premier Plénipotentiaire à la Conférence de la Paix pour la négociation du Traité de Versailles et la rédaction du Pacte de la Société des Nations, dont il fut le Premier Président, son expérience nationale et internationale est la plus originale de son temps.

Député pendant quarante ans, avocat, journaliste, diplomate incisif, négociateur redoutable, historien, pédagogue, orateur brillant, essayiste lucide, Paul Hymans fut militant pour la liberté et la solidarité, l’instruction obligatoire, le suffrage universel, la séparation de l’Église et de l’État, pour la culture et le progrès social. Paul Hymans a marqué d’une manière indélébile l’évolution politique de la Belgique.

Hergé le « conservera » dans l’édition couleurs : 

Les images extraites de l’œuvre de Hergé sont la propriété exclusive de MOULINSART SA. © Hergé-Moulinsart 2018.

Partagez si ça vous a intéressé
  • 69
  •  
  •  
  •  
  •  
    69
    Partages
  • 69
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *