COMMENT TINTIN SATISFAIT-IL SES BESOINS FONDAMENTAUX ? (CHAPITRE 2)

Notre ami Pierre Philipon, s’est « amusé » à recenser toutes les cases dans lesquelles on voit Tintin, au cours de ses aventures, en train de boire ou de manger. Tintin est un être humain comme tout un chacun. Il dort, ce sujet a déjà été traité (mais non encore publié), mais également on le voit manger et boire pratiquement dans toutes ses aventures (sauf trois). En général Tintin ne boit pas d’alcool mais cela lui arrive et parfois jusqu’à être totalement saoul ! C’est dans l’ordre chronologique des aventures du reporter Tintin que nous allons suivre ces actions tout à fait humaines…

Cette étude, dans laquelle Pierre a nous présente les cases originales nous permet de voir l’évolution des dialogues lors de la publication couleurs. C’est parfois (c’est le cas de le dire) savoureux…

LES CIGARES DU PHARAON :

Première réelle rencontre de Tintin avec sans doute son pire ennemi. Il existe une polémique concernant l’homme assis à la gauche de Tintin dans « Tintin en Amérique », lors du banquet donné en l’honneur du libérateur de Chicago.

Si, personnellement, je suis convaincu qu’il s’agit bien de Roberto Rastapopoulos, c’est bien dans cette aventure qu’il y a une vraie rencontre. Il n’en demeure pas moins étonnant que le milliardaire ne reconnaisse pas Tintin ! Le doute reste entier…

Les voici, tous deux, installés dans la tente à boire le thé, comme deux parfaits gentlemen. L’avenir apprendra à Tintin, qui est ce triste sire ! (Page 35 N&B, page 17 couleurs).

Le radjaïdjah est le « poison qui rend fou ». Il est le nerf de la guerre pour les trafiquants qui ainsi se débarrassent des personnes gênantes. Tintin rencontre le docteur Finney et cela devant un verre de ? Ici il est intéressant de comparer les deux versions. Regardez bien il y a un détail intéressant… Voyez le nombre de verres ! C’est juste une petite remarque en passant. D’autre part, comme il est stipulé dans « Tintin en Amérique », une fois de plus, les phylactères débordent de la case.

Les vignettes représentant Tintin à la descente du train en gare d’Arboujah sont uniquement extraites de la version couleurs de l’album. Tout simplement car dans la version noir et blanc, Tintin ne mange pas la banane. Le fruit ne lui servira qu’à faire tomber ses poursuivants, jusqu’au moment où, comme l’arroseur arrosé, il chutera à son tour. (Page 49)

C’est dans le palais du maharadja de Rawhajpoutalah que se situe la dernière séquence sur le sujet intéressant cette étude. Tintin dîne avec « son Altesse » et sur la table une somptueuse corbeille de fruits augure, sans aucun doute, que des plats raffinés sont servis lors de ce repas.

A SUIVRE…

Partagez si ça vous a intéressé
  • 57
  •  
  •  
  •  
  •  
    57
    Partages
  • 57
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *