TINTIN : LA VIE QUOTIDIENNE A MOULINSART : 216 PAGES DE PURE TINTINOPHILIE

Édition originale 1995 – par Thomas Sertillanges – 216 pages

Un ouvrage vraiment jubilatoire, indispensable à tout Tintinophile parce qu’il nous fait pénétrer dans le Château de Moulinsart, parcourir les allées du parc et même visiter le village ! L’auteur, Thomas Sertillanges, nous fait découvrir le Château de Moulinsart et ses secrets. A la lecture de ce passionnant ouvrage on se rend compte en effet que Moulinsart a sa propre histoire… qui appartient d’ailleurs à la grande Histoire. Dans “La vie quotidienne à Moulinsart”, il mêle fiction et réalité avec une grande virtuosité. Passionné de Tintin depuis toujours, Thomas Sertillanges possède un “musée personnel” et donne également des conférences sur Tintin.

L’auteur s’est posé les grandes questions :

– D’où vient le Château de Moulinsart dont le blason est un dauphin couronné ?

– Quel est le secret de son étonnante ressemblance avec celui de Cheverny ?

– Pourquoi Louis XIV l’a-t-il donné au Chevalier de Hadoque “avec toutes ses appartenances et dépendances” ?

Et il a décidé d’y répondre sérieusement. Aussi a-t-il mené son enquête avec toute la rigueur qui le caractérise. Il a lu, relu et relu tous les albums, il a scruté toutes les vignettes, pris des pages de notes, il s’est ensuite plongé dans ses livres d’histoire et a fait des recoupements, il a confronté les dates et vérifié les faits… Cette étude critique et solide aboutit à une explication des plus plausibles car Thomas Sertillanges prouve tout ce qu’il avance, témoignages et citations à l’appui.

L’histoire de Moulinsart rejoint ainsi l’histoire de France et c’est surtout une belle histoire d’amour. Le doute n’est plus permis. Le Capitaine Haddock, tenez-vous bien, serait un descendant de Louis XIV, par le biais de son ancêtre François de Hadoque qui était un fils bâtard du Roi-Soleil  “Les preuves sont là”, affirme Thomas Sertillanges et son livre le démontre d’une façon brillante et passionnante que je ne vous dévoile pas ici, mais que vous lirez dans cet essai remarquable. Ajoutons à ce sujet, qu’à la fin de l’ouvrage figure un texte, inséré à la demande de la Fondation Hergé qui déclare entre autre : “il va de soi que ces chassés croisés entre imaginaire et réel n’engagent que leur auteur » : autrement dit, ils ne sauraient être cautionnés par les ayants droit d’Hergé.

ÉTAT DU LIVRE

Le livre est bien sûr d’occasion mais il est en parfait état. 

TARIF ET CONDITIONS D’ENVOI : 15€ + 8€ ou 12€ pour envoi remise en mains propres

Modes de règlements acceptés : Pas de Paypal ! Uniquement chèques bancaires d’une banque française ou virements bancaires. À partir du moment où j’ai reçu votre règlement je considère que l’article est désormais votre propriété, je suis donc très attentif à l’emballage. Envoi rapide sous emballage professionnel sous carton rigide, assurant une parfaite protection de votre livre. Les frais d’envoi comprennent l’emballage et l’affranchissement pour une remise recommandée en mais propres. Ils sont de 8€ pour la France et de  12 euros pour l’Europe. (vous avez donc intérêt à regrouper plusieurs articles)

La description qui est faite de cet article est sincère et fidèle. Il n’y a aucun risque de déception pour vous d’autant plus que vous bénéficiez de la garantie “Satisfait ou Remboursé”. Il vous suffit de renvoyer le livre dans son emballage d’origine (à vos frais) pour être remboursé.

Pour acheter ce livre, merci de remplir le formulaire ci-dessous et nous vous contactons dès réception. Merci et à très bientôt :

Précisons enfin que la thèse que présente Thomas Sertillanges est (sans qu’il y ait de lien entre les deux) bien étayée par un autre ouvrage : le livre de Serge Tisseron : “Tintin et le secret d’Hergé” dans lequel ce dernier nous explique que Hergé lui-même a été élevé dès sa plus tendre enfance sous le poids d’un secret de famille énigmatique : son père et son oncle auraient été le fruit d’une liaison illégitime, car leur père était, paraît-il, membre de la famille royale belge

Voir à ce propos :

LES ORIGINES FAMILIALES DE HERGÉ : UN DÉBAT PARMI LES TINTINOPHILES

Mais ce qui fait aussi l’intérêt de “La Vie quotidienne à Moulinsart”, c’est que Thomas Sertillanges nous décrit aussi tout le village que nous autres lecteurs, n’avions pu imaginer dans une seule et même case. Nous pénétrons ainsi dans la vie (sinon l’intimité) de tous les personnages “secondaires” que nous apprenons à mieux connaître : Isidore Boullu (le marbrier, qui est aussi trompettiste dans l’Harmonie de Moulinsart), Monsieur Sanzot (le boucher et chef d’Orchestre de l’Harmonie), le Père Vanneau (l’élagueur), Monsieur Torticolli (le glacier), le personnel de la poste, les gendarmes, etc… et bien évidemment tous ceux qui vivent plus ou moins régulièrement au Château : Haddock, Nestor, Tournesol, Tintin et Milou, La Castafiore… sans oublier Séraphin Lampion !

216 pages de pure tintinophilie qui vous laisseront sous le charme.

Un livre passionnant, à la fois sérieux, érudit, sympathique et amusant…

…Alors, poussez vite la grille du parc !

Partagez si ça vous a intéressé
  • 104
  •  
  •  
  •  
  •  
    104
    Partages
  • 104
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *