COMMENT TINTIN SATISFAIT-IL SES BESOINS FONDAMENTAUX ? (CHAPITRE 11)

Dans cet opus, nous relèverons trois séquences. Arrivés à Callao, au Pérou, Haddock et Tintin sont reçus par le chef de la police. À la recherche du professeur Tournesol qui doit arriver sur le Pachacamac, nos amis doivent prendre leur mal en patience.

C’est en servant un verre de cet excellent pisco que le commissaire désire trinquer à la santé de Tournesol…

Bien plus tard, dans l’ouvrage, nos amis aidés de Zorrino, traversent les Andes à la recherche du Temple du Soleil ! Dans cette scène nocturne puis au sein même du Temple, notre héros se restaure. Milou n’est pas en reste si vous le remarquez bien !

Alors que tout semble perdu pour le capitaine Haddock, Tintin croque à belles dents une pomme. « Tout va bien » dit-il à un Haddock septique.

Une petite remarque personnelle qui n’engage que moi, mais Hergé avec cette image ne désire-t-il pas nous montrer un Tintin qui croque la vie à pleines dents ? Rassurez-vous je ne cherche pas à jouer le psychanalyste, mais y trouve un parallèle qui me semble intéressant. 

Les images extraites de l’œuvre de Hergé sont la propriété exclusive de MOULINSART SA.
© Hergé-Moulinsart 2018.
Partagez si ça vous a intéressé
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
    Partage

Un commentaire


  1. Tintin aurait-il,à notre insu,croqué la pomme….???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *