TINTIN AU TIBET : LA MYSTÉRIEUSE COMPAGNIE AÉRIENNE…

Au début de l’année 1958, Hergé sait qu’il va envoyer Tintin, Milou et Haddock au Népal et au Tibet pour une nouvelle aventure. Toujours aussi soucieux du détail, il adresse une demande de documentation à la compagnie AIR-INDIA. Et il obtient ainsi des photos et des dépliants qui lui apportent tous les détails sur le Lockheed L 049 Constellation, le Douglas DC 3, les couleurs et le logotype de la compagnie.

Une photo envoyée à Hergé par Air-India

Et toujours aussi poli, il remercie par courrier Monsieur Charles G.R. Angerhausen, le directeur commercial d’AIR-INDIA pour le Benelux, en ces termes : J’espère avoir, un jour, l’occasion de vous faire l’un ou l’autre plaisir, en échange du service que vous m’avez si aimablement rendu. Il ne croyait pas si bien dire !

C’est ainsi que dans la coupure de presse qui relate l’accident d’avion, au début de l’aventure, le nom de la compagnie aérienne est « INDIAN AIRWAYS », cette case est parue lors de la prépublication dans le journal Tintin du 24 septembre 1958…

Ainsi que dans la première version couleurs de l’album en 1960.

Suite à un courrier de Air-India début décembre, Hergé a fait parvenir à son interlocuteur les 12 premières pages de l’aventure parues dans le journal Tintin 

Le courrier de Air-India

Et très curieusement, ce n’est qu’en 1964 (plus de 5 ans après…) que les responsables d’Air-India s’émeuvent de l’accident relaté dans l’article de presse figurant en page 2 de Tintin au Tibet. Et ils demandent à Hergé de changer le nom de la compagnie aérienne estimant (à tort ou à raison) que cette citation risquait de causer du tort à Air-India.

Pourtant, il y est question de l’Indian Airways et non d’Air-India. Mais le logo du sagittaire stylisé, emblématique d’Air-India, figure bien sur l’épave de l’avion dans le superbe dessin de la page 28.

Le sagittaire emblématique d’Air-India est bien visible sur le gouvernail de l’avion accidenté.

En conséquence, et pour ne pas froisser ceux qui l’ont si complaisamment aidé six ans auparavant à préparer cette aventure, Hergé demande à Casterman d’apporter trois corrections à toutes les éditions à venir de l’ouvrage précité. La première correction porte sur le contenu de l’article de presse de la page 2, case 1 :  Indian Airways devient Sari Airways. Les deux autres corrections sont d’ordre purement graphique : Hergé va modifier un détail du dessin pour faire disparaître le sagittaire du gouvernail de l’épave

Un nouveau logo figure sur le gouvernail de l’avion accidenté.


AVIS AUX COLLECTIONNEURS D’ALBUMS…On reconnaît donc l’édition originale de cet album au nom de la compagnie. Pour une « vraie » première édition, doit absolument figurer « Indian Airways »

MAIS, CHOSE ÉTONNANTE

Ce qui est surprenant, c’est que si aujourd’hui, vous achetez Tintin au Tibet en Angleterre, vous aurez la surprise de lire dans la coupure de presse de la page 2 le nom de l’Indian Airways ! Décidément les Anglais nous étonneront toujours…

LAST BUT NOT THE LEAST …

Cependant, je suis persuadé que les fins observateurs que vous êtes ont certainement repéré le nom de « Air India » qu’on devine sur la carlingue de l’avion à la fin de l’album lorsque Tchang fait le récit de l’accident.

Un joli croquis à propos de Air-India :

Publication réalisée en partie à partir d’un article paru dans la REVUE DES AMIS DU MUSÉE HERGÉ numéro 12 :

DEVENEZ UN ADMH… VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS

Partagez si ça vous a intéressé
  • 70
  •  
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages
  • 70
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *